Formation et Conception

La balance des paiements

 

La balance des paiements

 

Définition : Outil statistique destiné à mesurer les échanges commerciaux et financiers entre un pays et le reste du monde. Plus précisément entre les résidents et non-résidents.

 

Il existe une balance des paiements pour chaque pays et une  pour la zone euro.

 

Attention : ne pas confondre avec la balance commerciale qui mesure l'activité uniquement commerciale et se présente comme un sous poste de la balance des paiements

 

 

 

Rôle de la balance des paiements

 

   Elle permet de mesurer la partie du PIB annuel qui soit disparaît sous le poids des importations , soit augmente grâce à l'apport des exportations.

 

   Ce rôle fondamental est atténué par les mouvements sur la monnaie nationale pour des raisons spéculatives et ces mouvements sont comptabilisés dans le compte financier qui n'est donc pas la contrepartie du compte de transactions courantes.

 

   Divisée en secteurs économiques, la balance offre aux pouvoirs publics une lecture directe des secteurs peu compétitifs à l'international. A charge ensuite pour le ministre de tutelle de décider des éventuels mesures à prendre pour soutenir le ou les secteurs concernés.

 

    Ces mesures peuvent être financières (réduction d'impôts, subventions), commerciales (déplacement des pouvoirs publics à l'étranger pour "vendre" la marque nationale), concerner les infrastructures (soutien de la recherche universitaire, amélioration des réseaux de transports,...), légales (lois et décrets) ou protectionnistes (fermeture partielle de l'accès au marché national pour les importations).

 

Rappelons que les mesures protectionnistes peuvent être financières ou légales.

 

 

 

 

Les comptes principaux de la balance des paiements

 

  On distingue :

 

  • le compte de transactions courantes
  • le compte de capital
  • le compte financier
  • le compte erreurs ou omissions
  • le compte avoir de réserves, s'il n'est pas intégré au compte financier

 

 

Retenons aussi que le compte de transactions courantes et le compte de capital forment le compte courant de la balance des paiements .

    Ce compte indique la quantité de monnaie nationale gagnée ou perdue dans les activités internationales.

 

Notion de balance commerciale

 

  Elle regroupe les lignes Biens et Services dans le compte de transactions courantes. A noter en France, on ne retient que la ligne biens. Ainsi, le chiffre qui apparaît dans les journaux, lorsque l'on parle de la balance commerciale ne reflète qu'une partie de l'activité commerciale nationale.

 

  Ceci est d'autant plus important que traditionnellement, la France est excédentaire sur ses services.

 

   Le chiffre significatif, mais souvent peu communiqué, est celui du compte courant, seul représentatif, des euros perdus (Pour la France), ou gagner (pour l'Allemagne).

 

 

Qu'est-ce qu'un résident ?

 

  Il s'agit d'une définition donnée par le FMI pour permettre à chaque pays d'établir une balance selon les mêmes règles donc comparables.

 

  La somme des balances mondiales devrait donner Zéro (y compris pour la balance commerciale), or certaines erreurs statistiques nuisent à cet ajustement.

 

  Le résident est une personne physique ou morale qui exerce de façon prédominante une activité ou partie d'activité régulièrement dans un pays donné.

 

  Le non -résident ne répond pas à cette définition.

 

  On en déduit :

 

   Résident et nationalité sont deux notions différentes

   Il n'y a pas de délais pour définir la notion de résident

   Sont concernées personnes physiques et morales

 

   A noter sont exclus les fonctionnaires en poste à l'étranger qui restent des résidents nationaux

 

 

 

Réserve de change

 

    La réserve de change comprend :

 

  • le stock d'or de la banque centrale
  • le stock de devises de la banque centrale

 

 

   Lorsque des devises arrivent dans un pays, elles intègrent via les banques commerciales, le stock de la Banque Centrale, puisqu'elles n'ont pas cours dans le pays concerné.

 

    Ces devises permettent au pays en question, d'acheter des produits payables uniquement en devises internationales (l'énergie en Dollars américains par exemple)